Home / A la Une / Rwanda: un partenariat inédit avec Alibaba

Rwanda: un partenariat inédit avec Alibaba

Partagez ceci :

Alibaba et le Rwanda nouent un partenariat inédit. Le mémorandum d’entente signé mercredi à Kigali permet au pays de lancer eWTP Africa (WTP pour World Trade Platform). C’est en fait la version régionale de la plateforme mondiale d’e-commerce du géant chinois Alibaba.

Le deal qui débouche également sur divers domaines en lien avec l’économie numérique, ouvre grand la porte du marché international aux entreprises rwandaises. Et selon Jack Ma, le choix de ce pays d’Afrique de l’Est n’est pas fortuit.

Le Rwanda veut clairement conquérir le marché mondial et a choisi Alibaba comme partenaire clé. La première plateforme mondiale de commerce électronique pour l’Afrique a donc été lancée. Elle permettra la commercialisation de produits fabriqués au Rwanda sur le réseau d’Alibaba. Une première pour un pays africain.

« La plate-forme de commerce électronique mondiale ouvre de nouvelles frontières en matière de commerce électronique et de tourisme pour le Rwanda et renforcera également la capacité et la compétitivité de nos entrepreneurs et hommes d’affaires. », a déclaré le président rwandais selon le communiqué officiel.

Pour les entreprises rwandaises, le partenariat sur le gigantesque marché mondial. La plateforme pourra donc représenter un vrai moteur pour la productivité et la rentabilité du business rwandais. « En d’autres termes, il n’y a vraiment aucun inconvénient à faire des affaires à l’échelle mondiale, a poursuivi Paul Kagame. Je souhaite mettre au défi les entreprises et les jeunes rwandais de tirer pleinement parti de cette technologie et de ne pas perdre de vue leurs fondamentaux. Il appartient à chaque entreprise de produire des produits de haute qualité que les clients veulent acheter et d’assurer un approvisionnement constant ».

Concrètement, l’eWTP Africa devrait être un galvaniseur pour les PME rwandaises, notamment celles opérant dans l’export du café et du thé, principales richesses agricoles du pays, mais aussi des produits artisanaux. Alibaba s’est, dans ce sens, engagé à collaborer avec le Rwanda Devolpment Board (RDB) et le National Agricultural Export Development Board pour accompagner ces entreprises.

En outre, l’accord entre Kagame et Jack Ma vise à promouvoir le Rwanda en tant que destination touristique de choix auprès des Chinois. La coopération entre Alibaba et le gouvernement rwandais touche également la formation des talents.

« Les gens me demandent : pourquoi le Rwanda ? Il y a tellement de pays en Afrique. Quand je suis arrivé au Rwanda pour la première fois, j’ai été choqué par sa capacité à accepter le changement. Si chaque pays ressemblait au Rwanda, combien l’Afrique pourrait être puissante. Ma réponse est : « Pourquoi pas le Rwanda ? », a-t-il déclaré.

Pour Alibaba, le Rwanda est une première étape de l’eWTP Africa. D’autres pays africains devraient suivre. Plusieurs pays étaient sur la liste pour attirer Alibaba chez eux. Le Ghana avait dévoilé ses envies il y a quelques semaines. Il sera suivi par le Togo dont le chef de l’Etat avait rencontré le patron du géant de la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »