Accueil / Country / West Africa / Mali / Sanctions économiques : le Mali pris en étau par le Cedeao et l’Uemoa

Sanctions économiques : le Mali pris en étau par le Cedeao et l’Uemoa

Partagez ceci :

En raison des sanctions infligées par l’Union économique et monétaire ouest-africaine et les restrictions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, le Mali rencontre de graves difficultés économiques.

En plus des restrictions imposées par les chefs d’Etat de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), les sanctions économiques de l’UEMOA (l’Union économique et monétaire ouest-africaine) ont fini d’achever le Mali.

« Au 31 mars 2022, le cumul des échéances à payer aux créanciers extérieurs et aux investisseurs des titres publics non honorées par le Mali s’élèveront à 205 milliards de Franc FCA. L’Etat malien ne peut pas honorer ses engagements financiers », a révélé le ministre malien de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »