Accueil / A la Une / Santé : 10 aliments qui protègent le cœur

Santé : 10 aliments qui protègent le cœur

Partagez ceci :

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L’organisme subit quotidiennement des attaques qui finissent par épuiser le système cardio-vasculaire.

Le cœur étant le principal organe vital du corps humain puisqu’il assure le rôle de pompe pour permettre la circulation sanguine, voici 10 aliments à consommer pour le bon fonctionnement du cœur :

1. Des fruits riches en antioxydants : myrtille et grenade

Différentes études montrent que les personnes qui mangent le plus d’antioxydants ont moins de risque cardiovasculaire. De nombreux fruits et légumes sont une source de molécules antioxydantes. Citons deux fruits :

la myrtille : dans un petit essai clinique paru en 2013, la consommation de flavonoïdes de la myrtille améliorait la fonction vasculaire d’hommes en bonne santé. Les myrtilles, comme d’autres fruits (mûres, fraises, raisins), contiennent du resvératrol ;
la grenade : une étude sur des patients souffrant de maladie cardiovasculaire a montré des bénéfices associés au jus de grenade. La grenade contient des anthocyanes.

2. Des poissons gras

Les poissons gras sont riches en acides gras oméga-3, comme :

le saumon ;
le maquereau ;
les anchois ;
les sardines.
Des études ont montré que les hommes qui mangent du poisson chaque semaine risquent moins de décéder de maladie cardiovasculaire.

3. Des noix

En 2013, une étude sur 7.000 Espagnols a montré que la consommation de noix réduisait le risque de maladies cardiovasculaires. Comme les noix, d’autres fruits à coque contiennent des oméga-3 : amandes, pistaches, noix de cajou, noisettes.

4. Des légumineuses

Les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, les haricots sont une source intéressante de protéines végétales et de fibres. En 2001, une étude menée sur plus de 9.600 personnes a montré que celles qui mangeaient des légumineuses au moins quatre fois par semaine réduisaient de 22 % leur risque de maladie cardiaque coronarienne par rapport à celles qui en mangeaient moins d’une fois par semaine. Les légumineuses apportent aussi du potassium, important pour lutter contre l’hypertension artérielle.

5. Des légumes verts à feuilles
Les légumes verts à feuilles, comme les épinards, les choux (brocoli, kale…), contiennent différentes molécules intéressantes pour la santé cardiovasculaire : des antioxydants (caroténoïdes), des fibres, des vitamines, des minéraux… Mais les légumes verts à feuilles ont aussi comme particularité d’apporter de la vitamine K, qui est importante pour la santé cardiaque.

6. De l’avocat
L’avocat est favorable à la santé cardiovasculaire. Il est riche en acides gras mono-insaturés, mais aussi en fibres. Une petite étude de 2015 sur des personnes obèses ou en surpoids a montré que la consommation d’un avocat par jour améliorait les facteurs de risque cardiovasculaire.

7. De l’huile d’olive
L’huile d’olive est la graisse incontournable dans le régime méditerranéen. Elle est riche en acides gras mono-insaturés (acide oléique). Une vaste étude de 2014 a montré que les personnes qui consomment le plus d’huile d’olive, d’acides gras mono-insaturés et d’acide oléique réduisent leur mortalité cardiovasculaire de 12 % et leur risque d’AVC de 17 %.

8. Du chocolat noir
Le cacao est connu pour favoriser la santé des artères. Ses atouts sont liés à la présence de flavanols, des flavonoïdes, comme l’épicatéchine. Ainsi, dans une méta-analyse de 2016 portant sur plus d’un millier de personnes, la consommation de flavanols du cacao améliorait le profil des marqueurs cardiométaboliques. Pour augmenter vos chances de bénéficier des atouts du cacao, préférez les chocolats noirs concentrés en cacao (plus de 70 %) aux chocolats au lait.

9. Du vin rouge
Le vin rouge fait partie des aliments présents dans le régime méditerranéen. Il contient du resvératrol, une molécule réputée cardioprotectrice.

10. Du thé vert
Une étude de 2006 a trouvé que la consommation de thé vert est associée à une réduction de la mortalité cardiovasculaire. Chez les femmes, celles qui buvaient plus de cinq tasses de thé vert par jour réduisaient de 31 % leur risque de décès cardiovasculaires. L’effet cardioprotecteur du thé vert serait lié à la présence de gallate d’épigallocatéchine (EGCG), un polyphénol antioxydant.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »