Home / Affaires / Santrinos Raphael à Pikaluz: « Mic Flammez c’est ton aîné et tu lui dois du respect »

Santrinos Raphael à Pikaluz: « Mic Flammez c’est ton aîné et tu lui dois du respect »

Partagez ceci :

Santrinos Raphael monte au créneau et recadre Pikaluz. Le jeune prince de l’RnB du Togo a décidé de rompre le silence et passer un message. Et ce message s’adresse au rappeur Pikaluz qui selon lui s’acharne trop sur le ‘’président du Rap Game’’.

L’auteur de l’album « Crois en moi » a fait une publication pour fustiger ce qu’il qualifie d’irréfléchi. Le protégé de Mansa Production conçoit mal les piques à répétition envoyé par piKaluz à l’endroit Mic Flammez qui ne répond jamais.

« Frère, tu as fait ton entrée dans le Game en clashant Mic, c’est bien. Après être connu tu as continué par le faire. Il ne t’a jamais répondu et il ne t’a jamais insulté. Lors de ta prestation aux all music awards 2017, il t’a faroté avec 50 milles. Aujourd’hui tu sors ton album. Cette personne que tu ne cesses de clasher te fait une vidéo pour te soutenir, tu lui dis que tu vas lui mettre un coup de point en pleine figure s’il vient payer ton album parce que tu ne veux pas le voir ».

‘Mic c’est ton ainé’

Face à cela, il appelle celui qu’il se fait appeler le « dieu du rap togolais » à changer de fusil d’épaule et surtout respecter son ainé. « Je suis désolé mais sur ce coup tu as merdé et c’est irréfléchi. Mic c’est ton ainé et tu lui dois du respect. Il a commencé avant toi et il a plus d’expérience que toi qu’on dise »

Pikaluz va sortir son premier album le 27 juillet prochain. Un moment unique que Santrinos a déjà vécu en 2018 et estime que c’est l’union qui doit plutôt primer.

« La sortie du premier album est comme un baptême et on a besoin du soutien de tous. Pendant que nous prônons l’union dans le Game, d’autres te soutiennent dans ton idéologie de diviser. Je voulais passer payer l’album pour te soutenir mais suite à ton post, j’ai décidé de ne plus venir et ma production est du même avis. Respectons les ainés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »