Home / A la Une / Sécurité numérique : le signe V sur les photos est risqué

Sécurité numérique : le signe V sur les photos est risqué

Partagez ceci :

Faire le signe V avec l’index et le majeur sur les photos peut paraître anodin, mais ce simple geste livre une tonne d’informations sur votre personne et vous expose. Découvrez comment les cybercriminels pourraient recueillir des données sur votre personne et même, usurper votre identité.

D’après un rapport en cybersécurité cité par Global Times, « il est possible de reconstituer 100% de vos empreintes digitales si la photo a été prise à moins de 1,5 mètre de distance. Il est possible d’en récupérer jusqu’à 50% si le cliché a été réalisé à 3 mètres ».

Les performances de plus en plus améliorées des capteurs photographiques des smartphones et des appareils photo professionnels n’ont pas que des avantages ; elles permettent de recueillir minutieusement des données biométriques.

Notons que ce rapport en cybersécurité vient appuyer les résultats des travaux de scientifiques japonais datant de janvier 2017. “Les informations biométriques telles que les empreintes digitales ne peuvent pas être modifiées au cours de la vie d’une personne, je veux sensibiliser les gens pour qu’ils sachent se protéger”, expliquait alors Isao Echizy, professeur à l’Institut national d’informatique à Tokyo, un organisme universitaire japonais.

Traduction »