Home / A la Une / Togo: selon le ministre Yark, la C14 pourrait se rattraper en participant aux élections locales

Togo: selon le ministre Yark, la C14 pourrait se rattraper en participant aux élections locales

Partagez ceci :

Le boycott des élections législatives par les partis membres de la Coalition des 14 partis de l’opposition continue de faire débat. C’est avec regret que le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane, a évoqué au salon international de la sécurité et de la défense cette décision aux lourdes conséquences.

Absente du parlement et bien évidemment du nouveau gouvernement, la Coalition des 14 n’a plus droit de cité dans les affaires courantes de l’Etat. Cependant, Gal Yark Damehane ne s’en réjouit pas. Puisque les élections locales figurent en bonne place dans l’agenda du gouvernement Klassou II, le ministre a pensé que les responsables de la C14 pourraient profiter de cette occasion pour prendre le train en marche.

« Je souhaite que ceux qui n’ont pas pu participer aux législatives, puissent participer aux locales. Peut-être, une formule sera trouvée pour leur permettre de s’inscrire sur les listes électorales, puisque la C14 avait boycotté les législatives. Il faudra trouver cette formule pour leur permettre de retrouver le train. Nous souhaitons donc que les gens puissent revenir à de meilleurs sentiments et voir du bout le développement du Togo », a-t-il déclaré.

Pour sa part, la Coalition des 14 partis qualifie de « un coup de force électoral » les législatives du 20 décembre 2018 et par conséquent, ne reconnait pas la légitimité de la 6ème législature.

Source: Togo Top Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »