Accueil / A la Une / Sénégal : 2 membres du mouvement « Y’en a marre » accusés d’escroquerie

Sénégal : 2 membres du mouvement « Y’en a marre » accusés d’escroquerie

Partagez ceci :

Les rappeurs Simon et Kilifeu, deux membres fondateurs du mouvement citoyen Y’en a marre, devraient être présentés au procureur de la république ce lundi 13 septembre. L’information est rapportée par RFI. Ils sont poursuivis dans une affaire d’escroquerie et de trafic de faux visa.

Landing Mbissane Seck allias Kilifeu, en garde à vue depuis une semaine, est poursuivi pour escroquerie sur visa. Il aurait facilité l’obtention de visa moyennant finances. Un délit qui peut valoir jusqu’à un an de prison ferme.

Quant à Simon Kouka, il est poursuivi pour trafic de passeports. Il aurait loué son passeport français à d’autres personnes. Ce qui peut être considéré comme trafic de migrant. Un délit criminalisé et qui peut lui valoir 5 à 10 ans de prison s’il y a récidive ou circonstances aggravantes.

Du côté de Y’en a marre, pas de réactions pour le moment, mais un des responsables soupçonne des soubassements politiques. 

A noter que ce mouvement citoyen s’est illustré ces dernières semaines par des prises de position très critiques contre les derniers projets de loi du président Macky Sall.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »