Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Sénégal : 6 mois de prison pour 2 députés pour « coups et blessures volontaires »
Sans titre - 1

Sénégal : 6 mois de prison pour 2 députés pour « coups et blessures volontaires »

Partagez ceci :

Au Sénégal, deux députés de l’opposition écopent de six mois de prison ferme, pour avoir agressé en pleine session parlementaire, leur collègue Amy Ndiaye de la coalition présidentielle. Il s’agit de Massata Samb et Mamadou Niang de la coalition Yewwi Askan Wi (YAWOpposition). Le verdit a été prononcé le 2 janvier dernier.

En effet, le 1er décembre, lors du vote du budget du ministère de la Justice, Massata Samb avait pris à partie sa collègue enceinte, Amy Ndiaye au sujet de déclarations qu’elle avait faites contre l’influent marabout Moustapha Sy, chef du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR).

Cette formation est membre de la principale coalition de l’opposition.

Dans la foulée, la députée de la coalition présidentielle avait reçu une gifle de Massata Samb puis un coup de pied au ventre de Mamadou Niang, dans la bagarre qui s’en était suivie dans l’hémicycle.

Amy Ndiaye avait été hospitalisée après l’incident et risquait selon son avocat, de perdre le bébé qu’elle porte.

Les parlementaires Massata Samb et Mamadou Niang, écroués depuis le 15 décembre, ont été jugés le 19 décembre par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Le parquet avait requis deux ans de prison ferme.

Ils ont aussi été condamnés à payer chacun une amende de 100.000 FCFA (150 euros), et « solidairement » des dommages et intérêts de 5 millions de FCFA (7.625 euros) pour « coups et blessures volontaires » sur Amy Ndiaye, députée du parti présidentiel.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »