Accueil / A la Une / Sénégal: « gri-gri » dans la politique, cette pratique que Macky Sall n’ignore pas

Sénégal: « gri-gri » dans la politique, cette pratique que Macky Sall n’ignore pas

Partagez ceci :

Accéder à un poste de responsabilité demande des aptitudes, des sacrifices qui poussent certains à faire recours à des pratiques occultes. Pratique très répandue dans plusieurs pays du continent africain, mêmes les politiciens en font usage.

En effet, ils sont nombreux ces politiciens à avoir recours à ces pratiques pour monter en grade ou pour accéder à des postes ministériels, notamment à l’approche des Conseils ministériels.

Au Sénégal, le président Macky Sall n’ignore pas que les siens font recours aux gris-gris.

Lors d’une rencontre entre Macky Sall et les députés membres de la coalition Benno Bokk Yakaar, un parlementaire a pris la parole pour déplorer le manque de respect de certains ministres à leur endroit.

A cette inquiétude, le président à conseillé la patience à ses parlementaires et surtout que ces derniers soient sur leurs gardes.

« S’ils vous manquent de respect, attendez-les à l’Assemblée. Mais, sachez que certains d’entre eux prennent des bains mystiques et portent des gris-gris », a déclaré le président comme rapporté par Dakarbuzz.

Macky Sall aurait-il le rempart contre les gris-gris ? Certains répondent par l’affirmatif prenant en compte le fait que président sénégalais soit à son second mandat.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »