Accueil / Pays / Sénégal: Khalifa Sall libéré mais limité dans ses actions

Sénégal: Khalifa Sall libéré mais limité dans ses actions

Partagez ceci :

Au Sénégal, Macky Sall a surpris plus d’un par un geste. Après plusieurs demandes de mise en liberté, le président sénégalais contre toute attente, a gracié l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, le 29 septembre dernier.


Après la vague de surprise, les partisans du politicien, emprisonné depuis deux ans, se sont réunis devant la prison de Rebeuss, où il était détenu, pour un accueil digne de ce nom. Ces derniers ont ensuite accompagné son convoi à travers plusieurs quartiers de la capitale.

Pour ses partisans comme pour les autres opposants, cette grâce présidentielle est un pas du parti présidentiel qu’il faut saluer. Un pas important dans contexte de décrispation politique orchestrée par des chefs religieux musulmans.


“Je lui souhaite un bon retour au sein de sa famille et une heureuse reprise de ses activités auprès des forces vives de la nation qui luttent pour son émancipation”, a twetté l’opposant, Madické Niang d’après l’AFP.

Khalifa Sall a été gracié au même titre que ses anciens collaborateurs, condamnées en même temps que lui.

Il faut souligner que d’après notre source, même libre, l’ancien maire de Dakar n’est pas pour autant amnistié.

L’amende à laquelle il a été condamné reste due et sa condamnation n’est pas effacée, ce qui ne lui permet en principe pas de recouvrer ses droits civils, notamment celui de se présenter à une élection.

Pour rappel, Khalifa Sall avait été condamné pour détournement de fonds, pour “faux en écriture et escroquerie portant sur les deniers publics” dans l’affaire dite de la “caisse d’avance”, portant sur la gestion de la mairie de Dakar.




Traduction »