BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Sénégal : Les œuvres de Léopold Sédar Senghor bientôt rapatriés

Sénégal : Les œuvres de Léopold Sédar Senghor bientôt rapatriés

Partagez ceci :

Trois cent quarante-et-quatre (344) volumes constituant l’intégralité de la bibliothèque de Léopold Sédar Senghor (1906-2001) seront bientôt rapatriés au Sénégal pour y être précieusement conservés. Le retour des œuvres de ce célèbre écrivain et ancien Président sénégalais est rendu possible grâce après deux (2) semaines de négociations avec le commissaire-priseur dédiés à la vente aux enchères prévue à Caen en France.

Les biens de Léopold Sédar Senghor et de son épouse, Colette Senghor, avaient été légués à leur aide à domicile, qui les a accompagnés pendant de nombreuses années, jusqu’à la mort de Colette en 2018.

Pour régler les droits de succession, une partie de cet héritage, comprenant un tableau de Soulages et des cadeaux diplomatiques, avait déjà été vendue en 2021. À cette époque, le Sénégal avait déboursé 240 000 € pour une quarantaine d’objets. Le montant payé pour la bibliothèque cette fois-ci n’a pas été divulgué.

El Hadji Magatte Seye, ambassadeur du Sénégal en France, a souligné que « Senghor lui-même est un héritage : celui du Sénégal, de l’Afrique et du monde ».

La bibliothèque de Senghor contient des ouvrages exceptionnels, dont un livre d’heures du XVe siècle de l’Atelier du Maître de l’Échevinage de Rouen, l’intégrale de La Divine Comédie de Dante, ainsi que des œuvres de Kant, La Fontaine, Federico Garcia Lorca et Paul Valéry, souvent dans des éditions rares avec des dédicaces manuscrites. Ces livres reflètent les influences et inspirations de Senghor.

Destination de la Bibliothèque

Le rapatriement des ouvrages au Sénégal est désormais confirmé, mais leur lieu de conservation reste à déterminer. Selon l’ambassadeur El Hadji Magatte Seye, les livres seront probablement exposés dans un musée dédié à la vie et à l’œuvre de Senghor, aménagé dans son ancienne maison à Dakar. Ce Musée Léopold Sédar Senghor a été inauguré le 30 novembre 2014 par le président de la République Macky Sall, récemment remplacé par Bassirou Diomaye Faye. Ce dernier a demandé la suspension de la vente à Caen pour permettre l’acquisition de la bibliothèque par l’État sénégalais.

Le retour de ces pièces patrimoniales relance le débat sur la création d’une Bibliothèque nationale du Sénégal, qui pourrait accueillir ces documents et organiser leur valorisation.

L’héritage de Léopold Sédar Senghor reste toutefois controversé au Sénégal, certains critiquant ses relations avec l’État français comme étant néocoloniales et son maintien au pouvoir par l’interdiction de toute opposition politique.

À Verson, d’où provient la bibliothèque, la maison familiale des Senghor, ainsi que son parc et des archives, ont été légués à la ville par le couple. Cette imposante bâtisse sera prochainement ouverte au public en mémoire de son ancien propriétaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »