Accueil / Africa top success / Sénégal : les routes ont tué au moins 60 personnes en une semaine
Macky Sall

Sénégal : les routes ont tué au moins 60 personnes en une semaine

Partagez ceci :

Un nouvel accident s’est produit ce 16 janvier à Sakal, dans la région de Louga (dans le nord du Sénégal) une semaine après le terrible accident du 8 janvier qui a causé la mort de 42 personnes à Kaffrine (Centre-Ouest). Selon les informations, le car impliqué dans cet accident avait fait un écart pour éviter un âne sur la route.

« Encore un autre accident mortel sur nos routes à l’entrée de Ngeun Sarr. Dix-neuf vies humaines perdues », a tweeté le président sénégalais Macky Sall, avant que le gouvernement ne révise le bilan à la hausse : 20 morts et 24 blessés, dont 19 graves.

L’accident de lundi « met en évidence la nécessité de renforcer les mesures de sécurité routière », a insisté le chef de l’Etat.

Le drame du 8 janvier, l’un des plus meurtriers au Sénégal ces dernières années, a ressuscité l’éternel débat sur les dangers de la route et la démission des autorités par rapport à leur responsabilité à faire respecter les règles de conduite et la réglementation sur l’état des véhicules. Vétusté des véhicules, conduite dangereuse, corruption des agents contrôleurs sur la route.

Le gouvernement promet une enveloppe de 2 millions à chaque famille de personne décédée et 1 million à chaque blessé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »