Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Sénégal : mort d’Asnou Sokhna à la maternité, les sages-femmes de l’hôpital jugées

Sénégal : mort d’Asnou Sokhna à la maternité, les sages-femmes de l’hôpital jugées

Partagez ceci :

Le décès d’Asnou Sokhna, cette jeune femme qui avait succombé à la maternité de l’hôpital de Louga alors qu’elle était sur le point d’accoucher, reste encore vivace dans les esprits.

Poursuivies pour négligence et non-assistance en danger, cinq des six des sages-femmes seront jugées en audience spéciale le 5 mai prochain.

 A souligner que deux d’entre elles n’ont jamais été mises en détention car elles sont enceintes. 

Depuis le début de cette affaire, faut-il le souligner, l’intersyndicale des travailleurs de la santé soutient les six sages-femmes.

Mballo Dia Thiame, membre de And Gesseum, a effectué le déplacement avec d’autres collègues syndicalistes.

« Quand vous êtes avec les gens et qu’ils sont en difficulté, la moindre des choses est d’être à leurs côtés. Nous avons ce devoir de solidarité, d’accompagnement. C’est pourquoi nous sommes là. ».

En attendant l’audience à venir, les employés de l’hôpital Ahmadou Sahir Mbaye de Louga décrètent une grève de trois jours à compter du 1er mai.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »