Accueil / A la Une / « Senegambia bridge », le pont qui facilite l’entrée Gambie-Sénégal

« Senegambia bridge », le pont qui facilite l’entrée Gambie-Sénégal

Partagez ceci :

Faciliter le réseau routier entre le Sénégal et la Gambie, par ricochet sur d’autre pays est devenu réalité. Après des années d’attente, le pont de Farafégny qui relie les deux pays a été inauguré le 21 janvier dernier.

Financé à près de 50 milliards de Francs CFA par la Banque africaine de développement (BAD), l’inauguration du pont « Senegambia bridge » a été faite en présence des présidents Adama Barrow et de son homologue sénégalais Macky Sall.

Le chef d’œuvre est considéré, enseigne reussirbusiness, comme le premier ouvrage sous régional dont l’exécution est partagée par les deux pays (bien que le pont soit entièrement sur le territoire Gambien). Les travaux avaient commencé depuis 2015.

Il s’agissait essentiellement de désenclaver la Casamance et doper les échanges commerciaux dans la sous-région. Sa réalisation, apprend-t-on, sera la première étape des grandes charpentes du corridor devant relier Dakar à Lagos, capitale du Nigeria, en passant par Bissau et Conakry.

« Senegambia bridge » devra s’ouvrir mardi aux véhicules légers (voitures, bus de moins de 35 places…) et à partir de juillet aux véhicules lourds, camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »