Accueil / A la Une / Showbiz : Debordo Leekunfa renonce à sa nationalité ivoirienne
Debordo

Showbiz : Debordo Leekunfa renonce à sa nationalité ivoirienne

Partagez ceci :

Debordo Leekunfa se retrouve dans une position très délicate vis-à-vis de son pays, la Côte-d’ivoire. Après avoir critiqué l’artiste congolais Fally Ipupa après l’annonce de la venue de ce dernier en Côte-d’Ivoire en décembre prochain, Débordo Leekunfa avait été critiqué par des internautes. Le Mimi apparemment très remonté renonce désormais à sa nationalité ivoirienne.

« J’aimerais rappeler le côté lâche de certains ivoiriens. Il y a des ivoiriens qui sont super suceurs de tout ce qui vient de l’étranger. Fally, il nous chante quoi à longueur de journée. Et après, ils vont venir dire que Fally est fort que Debordo. Fally n’est jamais fort que Debordo. Fally, tu es en train d’arnaquer mon peuple. Tu ne dis rien dans tes chansons. On ne comprend rien dans tes chansons. Si tu nous insultes oh, on comprend pas … Chante un peu en français. Avec ça, on veut le comparer à moi Debordo. Il ne peut pas chanter avec Dorbordo. Je ne vois même pas un artiste congolais qui peut chanter avec moi Debordo. Je ne vois même pas », avait fustigé Debordo Leekunfa à l’encontre de Fally Ipupa il y a quelques semaines.

Même s’il s’est excusé quelques jours après avoir tenu ces propos, Debordo leekunfa a été lynché par des internautes ivoiriens et congolais qui étaient choqués par ses propos. Ne supportant pas ces injures, l’artiste du Coupé Décalé est revenu à la charge.

 »J’ai décidé de tout stopper et bosser dans la paix du Seigneur, et ces Congolais n’ont toujours pas compris mon opinion. Merci quand même à vous, peuple Congolais. Même si mon peuple m’a livré à la vindicte populaire et continue à me malmener. Mon Dieu tout-puissant ne me lâchera jamais, au grand jamais. Je ne répondrai plus mais Dieu fera le reste », a écrit Debordo Leekunfa qui va encore plus loin en renonçant ouvertement à sa nationalité ivoirienne.

 »Allez leur dire que moi, je ne suis pas Ivoirien, mais plutôt africain. J’enterre les Ivoiriens… la Côte d’Ivoire. J’appartiens à l’Afrique. Je vais apporter le meilleur au monde et à l’occident. L’Ivoirien ne verra rien. Je ne suis plus jamais ivoirien (…) Je suis africain, tout sauf la Côte d’Ivoire‘’, a posté l’artiste sur sa page Facebook.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »