Showbiz: Locko accusé de plagiat sur la pochette de son album

Les fans de la « Lockomotive » voient l’image de leur artiste ternie. Le chanteur camerounais est accusé de plagiat sur les réseaux sociaux par une jeune femme. Cette accusation a surgi après que l’artiste ait dévoilé la cover de son prochain album qui sortirait le 31 mai prochain.

Un fait qui met l’artiste au centre de tous les débats sur la toile. En effet, d’après la supposée victime, une franco-camerounaise, Locko aurait plagié son logo sur la couverture de son prochain album.

Après les vans qu’à causée l’annonce du retrait et ensuite le retour sur la scène musicale, cette accusation vient de nouveau alimenter le débat.

La jeune femme de l’industrie de la mode et du mannequinat affirme avoir rencontré l’artiste lors d’un de ses voyages en Europe et avait discuté avec lui de ses projets notamment de sa future marque de vêtements nommée « Dame de fer ».

« Je me présente, je m’appelle Sandra (Dame de Fer) Je me permet de vous écrire car la pochette de votre album m’a interpellé Pour vous rafraîchir la mémoire on s’était vue à l’aéroport de Nsi avec Tony (un ancien collaborateur de Big dream). J’avais porté une veste de ma marque dame de fer (ddfe) que vous avez beaucoup apprécié Je vous ai parlé de mon projet et vous m’avez beaucoup encouragé Quand j’ai vu la photo de votre album, j’ai été choquée et surprise parce qu’elle ressemble à la photo de mon logo Est-ce un coïncidence ? », a écrit la fameuse Sandra sur les réseaux sociaux.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’un artiste est accusé de plagiat. Il faut souligner que pour l’heure, l’artiste n’a pas encore réagi à cette accusation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *