Umalis Group
Home / Cinéma /  »Sorry to Bother You  », quand le racisme s’invite au cinéma

 »Sorry to Bother You  », quand le racisme s’invite au cinéma

Partagez ceci :

Les insultes et actes racistes continuent d’affluer malgré les efforts consentis par plusieurs personnalités et pays. Boots Riley, vient avec « Sorry to Bother You », pour apporter sa contribution à endiguer ce fléau.

« Sorry to Bother You » (Désolé de vous déranger), une comédie grinçante inspirée du monde du télémarketing. Le film sorti en été dernier, a connu, rapporte RFI, un succès record: plus de 18 millions de dollars engrangés au box-office.

Il sortira en salle en France le 30 janvier. Le film qui retranscrit une colère palpable, choisit de la tourner vers le rire, comme le dit l’adage corriger les mœurs en riant.

‘Sorry to Bother You’ raconte les aventures de Cassius qui, après avoir décroché un boulot de vendeur en télémarketing, découvre un truc pour gagner beaucoup d’argent : prendre une voix de Blanc. Une astuce inspirée par la propre expérience du réalisateur Boots Riley apprends-t-on.

Cassius va découvrir l’envers du décor : entre autres que son patron, un milliardaire très allumé, veut instaurer une version à peine déguisée de l’esclavage.

Le film s’attaque au racisme, au libéralisme, à l’uberisation du monde, autant de sujets sérieux détournés par les armes du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »