Home / A la Une / Soudan du Sud : la ‘re-excision’, cette pratique pour prétendre être encore vierge

Soudan du Sud : la ‘re-excision’, cette pratique pour prétendre être encore vierge

Partagez ceci :

Les mutilations génitales féminines (MGF) ne sont pas près de s’arrêter tant que les femmes elles-mêmes encouragent la pratique. Au Soudan du Sud, les femmes font recours à la « re-excision », un phénomène de plus en plus croissant.


D’après les informations telle que relayées par la BBC, certaines femmes au Soudan choisissent de subir une mutilation génitale féminine (MGF) un mois ou deux avant leur mariage pour prétendre être vierges.

Déjà excisées généralement dans l’enfance soit entre l’âge de quatre et dix ans, les jeunes filles se font de nouveau exciser au cas où ces dernières ont eu à avoir des relations sexuelles dans le passé.

« J’ai fait une infibulation l’autre jour à une jeune fille de 18 ans, qui a été violée par son cousin. Sa mère est venue ici et a pleuré, alors j’ai voulu les aider », témoigne une sage-femme.

Si certaines ont recours à l’infibulation, processus de l’ablation du clitoris et des lèvres et comprend souvent des points de suture pour rétrécir l’ouverture vaginale, d’autres le font consciemment au risque d’être rejetées ou soupçonnées par leur futur mari.


« C’était si douloureux et j’ai dû rester avec une amie pendant des jours jusqu’à ce que je me rétablisse parce que je ne voulais pas que ma mère le sache…. Il n’aura jamais eu confiance en moi s’il découvre que j’ai eu des relations sexuelles avant notre mariage. Il m’interdirait de sortir ou même d’utiliser le téléphone », dit Maha, une soudanaise qui a requis l’anonymat pour que son identité puisse être protégée.


Les pratiques sont souvent effectués par des sages-femmes en dehors des hôpitaux ou centres de santé puisqu’aucun conseil médical ne l’autorise. Selon l’ONU que cite notre source, près de 87% des femmes soudanaises âgées de 14 à 49 ans ont subi une forme ou une autre de MGF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »