Home / A la Une / Soudan : pourquoi le premier ministre a-t-il été visé par un attentat ?

Soudan : pourquoi le premier ministre a-t-il été visé par un attentat ?

Partagez ceci :

Abdallah Hamdok a eu de la chance. Le premier ministre du Soudan a échappé ce lundi à un attentat à la bombe dans la capitale soudanaise Khartoum. L’annonce a été faite par son chef de cabinet, mais difficile de connaitre les motifs.

«Une explosion s’est produite au passage de la voiture du premier ministre Abdallah Hamdok mais grâce à dieu personne n’a été touché», a indiqué le chef de cabinet du premier ministre, Ali Bakhit, sur son compte Facebook.

Information confirmée par la télévision d’Etat : «Le premier ministre a été visé par une tentative d’assassinat mais il se porte bien et a été transporté dans un lieu sûr». Les médias locaux évoquent des tirs d’armes automatiques au moment de l’explosion.

Le lieu de l’explosion, un quartier du nord-est de Khartoum, a été bouclé par les forces de l’ordre. Les images de deux véhicules endommagés par l’explosion ont été diffusées par la télévision d’État.

Pour l’heure, les auteurs et les mobiles sont méconnus. S’il est difficile de connaître les motifs de cette tentative d’assassinat, certains observateurs pensent que tout serait lié aux mécontentements par rapport à certaines de ses reformes.

Abdallah Hamok a la tête du gouvernement depuis le 21 août 2019 est chargé de solder les années Omar El Béchir. Parmi les décisions fortes qu’il a prises, l’interdiction de toutes les organisations proches de l’ancien pouvoir, notamment les syndicats liés à l’ancien régime.

L’homme a également fait supprimer la charia au lendemain de la chute de Omar El Bechir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »