Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Côte d’Ivoire / Superphone Open, un téléphone 100% ivoirien qui comprend la langue baoulé

Superphone Open, un téléphone 100% ivoirien qui comprend la langue baoulé

Partagez ceci :

Ce téléphone intelligent, qui voit le jour grâce au groupe ivoirien Cerco, est configuré en une quinzaine de langues locales ivoiriennes et peut être utilisé même par ceux qui ne savent ni lire ni écrire. Le Superphone est un téléphone sans clavier, révolutionnaire qui répond en langues locales et dirige l’utilisateur sur les autres applications.

Le superphone d’aujourd’hui, serait-il le smartphone de demain ? Un nouveau mot désignant les super smartphones est apparu depuis la présentation du Nexus One par Google et HTC en janvier 2010 : le superphone. Selon la définition de Google, c’est un smartphone avec un système open-source qui est à la fois puissant et performant.

Le Superphone Open vous parle en plusieurs ethnies de la Côte d’Ivoire notamment le Baoulé, le Dioula, le Sénoufo, le Bété, l’Agni, le Gouro, le Yacouba, le Wê, le Dida et français. Juste avec la voix, le Superphone Open « made in Côte d’ivoire » peut passer des commandes d’achats, éteindre ou allumer des ampoules, la télévision, gérer des comptes bancaires.

La Côte d’Ivoire doit son premier SuperPhone à Dr Alain Capo-Chichi surnommé le « Steve Jobs africain ». « Un superphone en réalité, c’est le smartphone + les assistants intelligents, les mini applications, les trois prix, la gamification et l’interaction avec notre environnement », a expliqué Dr Alain Capo-Chichi, président du groupe Cerco, fabriquant du premier superphone 100% made in Côte d’Ivoire, “Open Generation”.

Titulaire d’un doctorat en sciences de l’information et de la communication obtenu à l’université Paris 8 (France), Dr Alain Capo-Chichi est né le 9 septembre 1978 à Bohicon au Bénin et il est PDG du groupe Cerco qu’il a fondé à l’âge de 20 ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »