« L’or…dure »