« We are happy from Cotonou «