BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Tchad : le Premier ministre veut faire annuler la présidentielle
Chad's Prime Minister, former opponent who rallied to military power and running against the transitional president, Succes Masra, reacts as he addresses media at his residence in N'Djamena on May 8, 2024, two days after the country's presidential election. Chadian presidential candidate Succes Masra's party on May 8, 2024 condemned violence against him and his supporters, urging people to defend their "will expressed at the ballot box" against electoral fraud. (Photo by Issouf SANOGO / AFP)

Tchad : le Premier ministre veut faire annuler la présidentielle

Partagez ceci :

Arrivé en deuxième position à l’élection présidentielle tchadienne, remportée lundi par le chef de l’Etat sortant Mahamat Déby, le Premier ministre Succès Masra, lui, conteste cette victoire.

Le leader du parti « Les Transformateurs », a affirmé avoir déposé dimanche, une requête auprès du Conseil constitutionnel.

L’ambition est de faire annuler le scrutin.

« Avec l’aide de nos avocats, nous avons déposé aujourd’hui une demande au Conseil constitutionnel pour révéler la vérité des urnes », selon une publication sur Facebook.

« Notre requête, c’est l’annulation pure et simple de cette mascarade électorale », a précisé à l’AFP Sitack Yombatina, vice-président des Transformateurs, le parti de Succès Masra.

Succès Masra a obtenu 18,53 % des suffrages face aux 61,03 % du président de transition Mahamat Idriss Déby Itno, qui l’avait nommé Premier ministre quatre mois avant le scrutin.

Jeudi soir, quelques heures avant la proclamation des résultats officiels, Masra revendiquait « la victoire au premier tour » selon sa propre compilation des voix réalisée par ses militants à travers le pays.

« Toutes les preuves sont dans les clés USB » jointes à la requête auprès du Conseil constitutionnel, a ajouté le vice-président du parti.

Sitack Yombatina affirme qu’elles contiennent « des vidéos de bourrage d’urnes, de vols et de menaces mais surtout des urnes qui ont été enlevées par les militaires pour être dépouillées ailleurs ».

Quand aux résultats définitifs, ils sont attendus au plus tard le 23 mai après examen de la saisine de Succès Masra et de Yacine Abdaramane Sakine, qui conteste sa huitième place.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »