Accueil / A la Une / Tech: les start-up africaines ont déjà levé près de 2,25 milliards $ en 2022

Tech: les start-up africaines ont déjà levé près de 2,25 milliards $ en 2022

Partagez ceci :

Les choses vont plutôt bien pour les start-up africaines. Rien que pour les quatre premiers mois de l’année 2022, elles totalisent près de 2,25 milliards $ de fonds levés.

Selon l’agence Ecofin qui cite une analyse publiée par la plateforme thebigdeal.substack.com, les start-up africaines ont déjà levé 430 millions $ pour le compte du mois d’avril 2022, soit 2,5 fois le montant obtenu sur la même période en 2021.

« C’est 2,5 fois le montant qui avait été levé fin avril 2021. C’est aussi plus de la moitié du montant total levé en 2021 (4,4 milliards $). Le cap des 2 milliards $ a été atteint en 17 semaines, presque deux fois plus vite qu’en 2021 (30 semaines) », souligne le site de données sur l’activité des start-up africaines.

Une bonne dynamique

Mathématiquement, ces entreprises technologiques sont sur une courbe ascendante qui a légèrement chuté en avril. De fait, en janvier 2022, elles avaient levé 480 millions $, un montant qui a atteint 630 millions $ en février et 710 millions $ en mars avant de descendre à 430 millions en avril. 

« Si l’écosystème peut maintenir cet élan, et continuer à lever plus d’un demi-milliard $ par mois en moyenne tout au long de l’année, il est sur la bonne voie pour lever près de 7 milliards $ en 2022 », assurent les analystes du site thebigdeal.substack.com repris par Ecofin.

Selon l’agence Ecofin, le Nigeria était le premier pays sur le continent en termes de fonds levés durant les trois premiers mois de l’année en cours, soit 600 millions $. Il est suivi du Kenya, de l’Afrique du Sud et de l’Egypte.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »