Accueil / A la Une / Tentative présumée de coup d’Etat : le gouvernement burkinabé brise le silence

Tentative présumée de coup d’Etat : le gouvernement burkinabé brise le silence

Partagez ceci :

Des informations officielles ont été données par le ministre des Armées Aimé Barthelemy Simporé sur la tentative présumée de déstabilisation des institutions de la République.

Le procureur militaire, dans un communiqué, faisait état de l’interpellation de « deux officiers, 7 sous-officiers, un militaire du rang et cinq civils. Et à l’issue des premières auditions, trois personnes ont été relaxées, deux civils et un militaire. Ce qui fait qu’aujourd’hui, il y en a encore douze qui sont toujours en détention préventive pour les besoins de l’enquête. Je pense qu’il faut rester serein, l’armée poursuit ses missions et reste dans sa posture d’exécution des missions qui lui sont confiées ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »