Home / A la Une / Terrorisme: l’opposition réclame le ‘départ’ du gouvernement au Burkina

Terrorisme: l’opposition réclame le ‘départ’ du gouvernement au Burkina

Partagez ceci :

Après plusieurs attaques terroristes, les opposants burkinabè tapent du poing sur la table. L’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition) aurait simplement exigé la démission du gouvernement burkinabè suite à l’attaque qui a coûté la vie à 24 soldats le 19 août dernier.


Pour ce parti de l’opposition, qui aurait maintes fois fait des propositions au pouvoir sur la nécessité d’équiper les forces de défense et de sécurité, le gouvernement en place a failli sur plusieurs plans.


«Le gouvernement burkinabè a complètement échoué. C’est une équipe dépassée par la tournure des événements, qui croise à présent les bras, attendant ce que le hasard fera d’eux et des Burkinabè.

L’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition) demande la démission pure et simple du gouvernement en place, et la nomination par le président Roch Kaboré d’une nouvelle équipe qui aura pour mission première, la défense de l’intégrité territoriale et la sécurité des Burkinabè », a indiqué le 2e Vice-Président du parti, Adama Sosso, dans un communiqué tel que rapporté par aouaga.com.


Malgré les dispositions prises par le Burkina Faso, les attaques terroristes sont devenues récurrents depuis 2015 au pays des hommes intègres. La dernière attaque à Koutougou (Soum, Nord) fait cas de 24 décès, cinq disparus et sept blessés.

Conférence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »