Home / A la Une / Test d’un vaccin en Afrique: les excuses du médecin et du chercheur
A World Health Organization (WHO) worker prepares to administer a vaccination during the launch of a campaign aimed at beating an outbreak of Ebola in the port city of Mbandaka, Democratic Republic of Congo May 21, 2018. REUTERS/Kenny Katombe

Test d’un vaccin en Afrique: les excuses du médecin et du chercheur

Partagez ceci :

L’heure des excuses. Dans une séquence diffusée le 1er avril sur la chaîne française LCI, un médecin, chef de service à l’hôpital Cochin à Paris, et un chercheur de l’Inserm, l’Institut français de la recherche médicale, évoquaient l’idée de tester un vaccin contre le coronavirus en Afrique. Ils ont présenté leurs excuses.

L’affaire fait grand bruit. Les propos du médecin et du chercheur ont provoqué la colère et l’indignation sur le continent. Stars et internautes ont condamné.

Face à la polémique soulevée, l’Inserm indique que le chercheur Camille Locht présente ses excuses. « Ce dernier souligne qu’il n’a tenu aucun propos raciste et que les conditions de l’interview ne lui ont pas permis de réagir correctement. Son intention était selon lui d’affirmer que tous les pays devront pouvoir bénéficier des fruits de la recherche » rapporte Radio France Internationale.

Le médecin Jean-Paul Mira fait également son mea culpa : « Je veux présenter toutes mes excuses à celles et à ceux qui ont été heurtés, choqués, qui se sont sentis insultés par des propos que j’ai maladroitement prononcés », déclare à RFI, le chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin.

Vendredi déjà, le ministère français des Affaires étrangères avait indiqué pour sa part que les propos tenus sur LCI « ne reflètent pas la position des autorités françaises ».

Les observateurs indiquent qu’au-delà de cette polémique, les vraies préoccupations restent la recherche d’une solution définitive à cette pandémie qui met le monde à l’arrêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »