Home / A la Une / Togo : Abass Kaboua ‘conseille’ Mgr Kpodzro d’être candidat en 2025

Togo : Abass Kaboua ‘conseille’ Mgr Kpodzro d’être candidat en 2025

Partagez ceci :

Le Mouvement des Républicains Centristes (MRC), face à la presse ce jeudi 27 février à Lomé, a félicité la brillante victoire de Faure Gnassingbé à la présidentielle du 22 février dernier. Le prélat, dit le président du MRC, devrait candidater à la présidentielle de 2025.

A en croire Abass Kaboua, le Président du MRC, le Chef de l’Etat réélu, Faure Gnassingbé aurait probablement gagné avec un score supérieur au suffrage attribué par la Céni, 72,36%.

Ainsi, le député appelle la Cour Constitutionnelle à travailler de façon à revoir à la hausse, le pourcentage de voix recueilli par le candidat de l’Union pour la République (UNIR).

« A notre avis, Faure a moins remporté les élections avec 72,36%, cela devrait être plus au vu de ce que les populations du septentrional ont voté généralement à plus de 85% le programme alléchant de Faure Gnassingbé », a exprimé Abass Kaboua.

Ce dernier n’a ensuite pas manqué de chanter les louanges du président de la République, réélu pour un quatrième mandat.

« Pour lever ces contraintes et apporter des solutions adéquates à la question cruciale de la montée du chômage et du sous-emploi, une politique nationale de l’emploi et un Plan Stratégique National pour l’Emploi des Jeunes (PSNEJ) ont été adopté en 2014 par le Chef de l’Etat. De même, la Coalition  Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ) a été mise en place. Le renforcement de l’employabilité et la réduction de sous-emploi des jeunes, la promotion de l’entrepreneuriat, l’amélioration du mécanisme de coordination, constituent les principaux axes du PSNEJ initié par le Président Faure », a indiqué Kaboua.

Et d’ajouter, une fois que Agbéyomé Kodjo a pu déposé dans la nuit du mardi 25 février dernier, ses recours auprès de la Cour Constitutionnelle, la population ne devrait pas répondre à l’appel à manifester du prélat, le vendredi prochain.

Abass Kabou demande donc aux populations de ne pas sortir le 28 février pour la marche lancé par Mrg Kpodzro.

A ce dernier, il a conseillé de se présenter à la présidentielle de 2025. « Les 18,37% sont pour Kpodzro. Je conseille vivement à Kpodzro d’être candidat en 2025. Il a toutes les chances d’être chef de file de l’opposition », a t-il lancé.

La leçon que tire le député du MRC du scrutin présidentiel dernier, est qu’il aurait permis de balayer la classe politique de l’opposition togolaise.

« Il est donc clair aujourd’hui, qu’après l’élection du 22 février 202, l’une des plus grandes leçons à retenir est que Kpodzro a complètement détruit FABRE et l’opposition togolaise », a-t-il confié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »