Home / A la Une / Togo: du pain au sorgho et au soja, la touche spéciale des femmes entrepreneures de Kara

Togo: du pain au sorgho et au soja, la touche spéciale des femmes entrepreneures de Kara

Partagez ceci :

Les femmes restent de véritables combattantes. A Kara, à plus de 400 Km au nord de Lomé la capitale togolaise, les femmes veulent réussir dans l’entreprenariat à travers diverses initiatives. A coté de celles qui sont déja dans la vente du pain du blé, d’autres proposent à leurs clients une autre gamme de pains.

Le pain fait à base de Sorgho et de Soja est donc la touche spéciale de ces femmes de la région de la Kara. Pour découvrir, nous allons visiter l’une des unités de productions dans le quartier ‘yèou’ dans la périphérie de la ville. C’est Abiré, la responsable de l’une des unités de production qui nous reçoit pour nous évoquer son travail quotidien.

Selon ses explications,  » beaucoup de choses rentrent dans la production de ce pain. Il y a plusieurs composantes comme le pain ordinaire mais nous associons la farine de Sodja pour le cas du pain de Sodja et le Sorgho pour le pain fait à la base de Sorgho. Le reste c’est le même processus de transformation ».

Une fois la production terminée, le pain est destiné à la clientèle. Les revendeuses proposent comme d’habitude des formes pour 100 Fcfa, 200 Fcfa et 300 Fcfa.

Hodalo Lmazie, l’une des revendeuses nous confie que ces pains restent avantageux d’abord pour les consommateurs.  » L’avantage qu’il y a avec le pain du Sorgho, quand tu le mange tu sens que tu as mangé un pain qui est consistant. Il soulage donc rapidement de la faim. Pour le Sodja, comme les gens connaissent les vertus du Sodja,  beaucoup achètent », nous a-t-elle expliqué.

Si ces pains sont déjà connus du public, le plus grand chantier, selon ces femmes, c’est surtout la consommation. Ces dernières en profitent pour appeler les consommateurs locaux à faire confiance aux produits locaux.

Pour atteindre la perfection, ces femmes regroupées en association ont le soutien de Gpal Togo, le Groupe de Transformation et de producteur de pain Produits Alimentaires. Une Organisation qui sert de conseil à ces dames dans leurs initiatives surtout à travers le projet développement des chaines de valeurs de pain de sorgho et de sodja.

« Ce projet appuie les boulangères dans la production des pains composites. On les conseil sur comment gérer leurs boulangerie, pour qu’elles deviennent des entreprises dignes de ce nom. Sur la démarche qualité aussi, nous sommes en train de leur apporter un appui« , a indiqué la coordinatrice dans la région de la Kara.

Tout compte fait, les femmes le réaffirment, leur commerce demeure un sérieux coup de pousse pour leurs ménages. Elles espèrent désormais avoir beaucoup plus de soutien pour moderniser leur boulangerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »