Umalis Group
Home / A la Une / Togo : la CDFDH lance un appel à candidatures pour ces postes…

Togo : la CDFDH lance un appel à candidatures pour ces postes…

Partagez ceci :

Basé à Lomé, au Togo, le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme est à la recherche de coordinateurs régionaux pour les 5 régions du Togo.

APPEL A CANDIDATURES Ref N° 001/20/AC/CDFDH

Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) est une organisation basée à Lomé (Togo). Il est spécialisé dans la formation, la recherche et l’appui technique aux acteurs des droits de l’homme.

En vue de répondre au besoin de professionnalisation, le CDFDH a mis en place en 2017 le Réseau Watch regroupant des personnes et organisations engagées pour la cause des droits de l’homme. L’une des composantes du Réseau Watch est son dispositif de monitoring dont l’objectif se situe notamment aux niveaux suivants :

  • Identifier les violations des droits de l’Homme ;
  • Recueillir des informations sur les faits sociopolitiques majeurs ;
  • Initier des actions en réponse aux violations des droits de l’homme et incidents sociopolitiques ;
  • Faire le suivi des actions en réponse.

Dans le but de renforcer le dispositif de monitoring du Réseau Watch, le CDFDH recrute des coordonnateurs régionaux en droits de l’Homme pour les cinq (05) régions du Togo. Ces derniers doivent satisfaire aux critères ci-après.

LES PRINCIPALES MISSIONS DES COORDONNATEURS REGIONAUX

Placés sous la supervision du chargé des droits de l’homme du CDFDH, les coordonnateurs régionaux jouent le rôle de relais du CDFDH auprès du dispositif de monitoring du Réseau Watch. Ils devront, à cet effet, assumer les responsabilités suivantes :

  • Renforcer le membership et la collaboration entre les membres du réseau Watch dans la région ;
  • Améliorer l’ancrage du dispositif de monitoring régional dans la communauté et la collaboration avec les autorités ;
  • Renforcer les capacités des membres du dispositif sur les droits de l’homme et le monitoring des actualités sociopolitiques et des droits de l’homme ;
  • Coordonner le dispositif de monitoring régional et l’appuyer dans la surveillance (le monitoring) de la situation des droits de l’homme et l’environnement sociopolitique ;
  • Opérationnaliser et animer une cellule d’écoute et d’assistance juridique des victimes de violations des droits de l’homme et des détenteurs des droits ;
  • Appuyer le dispositif de monitoring régional dans les actions de réponse aux violations des droits de l’homme et incidents sociopolitiques ;
  • Sensibiliser les citoyens sur leurs droits et devoirs et les amener à contribuer à l’amélioration de la situation des droits de l’homme et de l’environnement sociopolitique ;
  • Produire des notes d’alertes, des rapports hebdomadaires et mensuels sur l’état du dispositif, la situation des droits de l’homme et l’environnement sociopolitique.

PROFIL DES COORDONATEURS REGIONAUX

  • Etre de nationalité togolaise ;
  • Avoir au minimum un niveau Bac + 3 ou tout autre diplôme équivalent en droit, sciences politiques, relations internationales, journalisme, communication ou sociologie.
  • Avoir une expérience de la société civile serait un atout.

Compétences techniques et qualités personnelles :

  • Avoir une bonne connaissance des instruments et mécanismes nationaux et internationaux de protection et de promotion des droits de l’homme ;
  • Avoir une bonne connaissance des enjeux en matière de droits de l’homme, du contexte et de l’environnement sociopolitique locaux, nationaux et internationaux ;
  • Excellentes capacités de monitoring et d’assistance juridique ;
  • Avoir une bonne capacité de rédaction et une solide expérience d’analyste des droits de l’homme ;
  • Connaissances solides des technologies de l’Information et de la Communication ;
  •  Parfaite maitrise de la langue française et idéalement de la langue locale ;
  • Aptitudes à travailler de façon autonome, sous pression et à coordonner une équipe ;
  • Bonne capacité à communiquer et à être proactif.

PROCEDURES DE CANDIDATURE

  • Pièces à fournir :
  • Une lettre de motivation ;
  • Une synthèse de la situation des droits de l’homme dans la région (1000 mots max) ;
  • Un CV indiquant au moins deux (02) personnes de référence ;
  • Une copie non légalisée des diplômes et attestations de travail ;
  • Une copie non légalisée de l’acte de naissance et de la nationalité.
  • Envoi des dossiers de candidatures :
  • Les dossiers de candidatures doivent être envoyés à l’adresse « [email protected] » avec pour mention « Candidature pour la région de… ».
  • Date et heure de clôture : Le Dimanche, 19 Janvier 2020 à 18h00 TU.

                                                                                    Appel du 13 Janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »