Home / Country / West Africa / Togo / Togo : la « mauvaise foi » du gouvernement agace les enseignants

Togo : la « mauvaise foi » du gouvernement agace les enseignants

Partagez ceci :

Ils ont cru aux promesses du gouvernement mais leurs nombreuses doléances, pour que leurs conditions de vie et de travail soient améliorées, sont restées sans suite. Exaspérés, les membres de la Coordination des Syndicats de l’éducation du Togo (CSET) montent au créneau.

Les élèves et leurs parents ainsi que les acteurs de l’éducation espéraient une année scolaire tranquille et sans incident. Cependant, il semble que ce ne sera pas le cas. Commencée en mi-septembre, l’année scolaire 2019-2020 risque de connaitre des perturbations.

Pour cause, la Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET) s’indigne que le gouvernement n’ait pas tenu sa promesse d’indexer les 2 milliards de FCFA sur les salaires des enseignants à compter de janvier 2019. Cette violation du protocole d’accord signé entre les deux parties constitue une menace de l’accalmie observée jusqu’ici dans le secteur de l’éducation, avertit la CSET.

Traduction »