Umalis Group
Home / A la Une / Togo: les employés de Fan Milk et SGMT dénoncent de « mauvais traitements »

Togo: les employés de Fan Milk et SGMT dénoncent de « mauvais traitements »

Partagez ceci :

Au Togo, ces derniers temps, l’on assiste à un développement dans le secteur agroalimentaire. Cependant, force est de constater que les structures agroalimentaires existantes souffrent d’organisation et de structuration. Les licenciements abusifs, la sous-traitance sont monnaies courantes. Les travailleurs permanents sont renvoyés et remplacés par les sous-traités.

Pour trouver une solution à ces maux qui minent le secteur, les travailleurs des structures agroalimentaires notamment Fan Milk et SGMT regroupés dans un syndicat organise un séminaire samedi à Lomé afin de sensibiliser les membres sur le droit du travail et la précarité de l’emploi.

L’organisation de cette rencontre est très importante selon les premiers responsables du syndicat.

Elle est aussi une occasion de dénoncer les mauvais traitements de l’employé par l’employeur.

Le cas de la société général des grands moulins du Togo préoccupe tant le syndicat.

A SGMT, « depuis 2015 jusqu’à ce jour il eut environ 71 ruptures de contrats dont 23 sont des renvoies et environs 48 qui sont des ruptures négociées, des départs volontaires et autres. Mais la fois dernière pour une faute d’écriture de date de production sur un certain nombre de sac, les employés sont renvoyés. Est-ce une faute lourde ? Quelle qualification donner à ce genre de faute nous ne serons le dire », s’indigne NYANUTSE Yawo Achile, Secrétaire du syndicat des industries agroalimentaire du Togo (SYNIAT), avant d’ajouter que « même en dehors de ça il y a des employés qui sont en permanence sous menace de renvoie ou de renvoie pour motif économique et autres alors que nous assistons à des installations, à des investissements énormes dans la boite et on nous parle par contre de motif économique. Il faut que nous les travailleurs nous nous ressaisissons pour voir comment l’employeur va se prendre pour aller au-devant et mener l’entreprise dans de bonnes conditions ».

Deux questions pertinentes taraudent leurs esprits !

« Est-ce nous les travailleurs nous n’agissons pas bien ce pourquoi il y a de tels renvoies ou est-ce un abus du pouvoir de l’employeur ? », se demandent-ils.

Les syndicalistes se disent être face à ce même cas à Fan Milk à l’heure actuelle. Une véritable débâcle qui est en train de se profiler, selon le secrétaire Général.

Faut-il le souligner, nous devons différencier le traitement des employés de Nioto de celui de leurs camarades de la SGMT et Fan Milk bien qu’ils soient tous membres du syndicat des industries agroalimentaires du Togo (SYNIAT).

A Nioto, aucun cas n’est signalé. Le dernier licenciement remonte en 2008 et c’est un cas de vol nous a-t-on appris.

Pour rappel, le SYNIAT est composé des employés de Nioto, Fan Milk et SGMT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »