Home / A la Une / Togo: pourquoi le gouvernement préfère une révision des listes à un recensement ?

Togo: pourquoi le gouvernement préfère une révision des listes à un recensement ?

Partagez ceci :

Pas de récemment électoral, comme l’exige l’opposition, pour le compte de la présidentielle que le Togo compte organiser au cours du premier trimestre de 2020. Ainsi en a décidé le gouvernement, en Conseil des ministres mercredi 13 novembre 2019. En lieu et place, il s’agira purement et simplement d’une révision des listes électorales, une opération qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre prochain. Une décision qualifiée d' »unilatérale » par les forces démocratiques réunies autour de Mgr Philippe Kpodzro.

A en croire les autorités togolaises, la révision électorale annoncée est initiée de façon exceptionnelle pour « un processus électoral plus inclusif et, surtout, permettre aux Togolais vivant à l’étranger de se faire recenser pour la première fois ».

Le gouvernement explique l’adoption du décret portant ouverture et clôture de la période de révision des listes électorales pour l’élection présidentielle par l’article 51 du Code électoral qui dispose que « l’élection est faite sur la base de la liste révisée pendant toute l’année qui suit la clôture de cette révision ».

A noter que les listes avaient été révisées fin 2018 pour les législatives, lesquelles ont été boycottées par l’opposition réunie au sein de la C14.

Ce fichier aurait pu être utilisé pour la présidentielle, mais le gouvernement soutient vouloir être ‘irréprochable’ en terme de transparence.

Traduction »