Home / A la Une / Togo: projet d’une ambulance pour Vogan, où se cache l’artiste Don Stash ?

Togo: projet d’une ambulance pour Vogan, où se cache l’artiste Don Stash ?

Partagez ceci :

Lancé en fanfares le 03 novembre dernier à Lomé, le projet « Une ambulance pour Vogan » est suffisamment connu du public mais semble noyé. Ce projet porté par le chanteur Don Stash qui a réuni des artistes originaires de la préfecture de Vo et autres, est sans suite. Ce projet ambitieux qui a surtout pris une dimension internationale tarde à se réaliser. Et ceci, malgré qu’il ait reçu l’appui des artistes internationaux, notamment, Français, Belges, Burkinabés, Béninois, Ghanéens…qui étaient rentrés dans la danse pour la mobilisation des fonds dans l’intention d’acheter une ambulance pour la préfecture de Vo.

Aujourd’hui, ils sont plus de 80 artistes Togolais et internationaux mobilisés pour ce projet mais rattrapés par leur nonchalance.

L’on s’en souvient encore d’un grand concert organisé les 7 et 8 décembre 2018 par les initiateurs avec l’idée de mobiliser les ressources pour acheter une ambulance pour la préfecture de Vo.

Mais juste après le concert, c’est un silence radio. Même pas un communiqué pour informer des recettes du concert. Le premier coordonnateur du projet, Don Stash et ses amis semblent envolés dans la nature. Les populations sont laissées dans l’impasse.

« Ces petits sont venus nous dribbler ici », vociferait une soixantaine.

Là où le bât blesse, c’est que les jeunes cadres UNIR (parti au pouvoir) ont compris la nécessité de ce besoin et ont fait doter la préfecture, la semaine dernière, d’une ambulance neuve.

Un véritable coup dur pour l’artiste depuis son maquis quand l’on veut faire une analyse politique des faits. Surtout quand on se rappelle du débat que l’artiste (membre de Front Citoyen Togo Debout) a animé autour des tricycles de la ministre Victoire Tomegah-Dogbé.

Vivement que Don Stash et ses compères passent à l’action en achetant l’ambulance pour la localité. C’est la population qui en sortira gagnant.

C’est encore possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »