Home / deux / Togo: qui l’émission « Taxi Presse » dérange autant ?

Togo: qui l’émission « Taxi Presse » dérange autant ?

Partagez ceci :

Plus que les fans, la nouvelle surprend nombre de Loméens. Pour des raisons qui demeurent inconnues, l’émission « Taxi Presse », animée par le « grand citoyen d’État » Eric Gato, est suspendue jusqu’à nouvelle ordre.

A qui « Taxi Presse » dérange-t-il autant? Se demandent plusieurs internautes sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, en décembre dernier, « Taxi Presse » avait été suspendue à quelques semaines des élections législatives. Elle ne saura reprendre qu’à la deuxième moitié du mois de janvier.

Plus que deux mois et l’on retire de nouveau le micro à ses journalistes qui décryptent l’actualité d’ici et d’ailleurs sur les ondes de la 93.1.

Nombreux, sont-ils, ces togolais à être branchés, de lundi à vendredi à cette radio à partir de 11H pour suivre, voire participer à de riches débats visant à construire un Togo meilleur.

Tristes et déçus sont-ils aujourd’hui après l’annonce de la mise sous éteignoir de ces messes de 11H.

Eh oui, le plaisir n’a pas été au rendez-vous des auditeurs ce mardi.

« En lieu et place du débat habituel, nous recevons le manager général de la radio Taxi FM, Blaiso Elso pour une petite, mais très importante information ce matin », a annoncé Eric Gato, l’animateur principal de l’émission.

« Petite, mais très importante information », oui elle a été grande la surprise des auditeurs.

Au micro, la gorge noué, le manager de la radio, Blaiso Elso déclare: « C’est avec la mélanco-tristesse que je viens dans cette phénoménale émission, une émission qui attire beaucoup de gens et augmente notre audimat, mais malheureusement nous sommes là pour prendre des décisions indépendantes de notre volonté. Quand tu es leader, tu es souvent assiégé par les flagorneurs, asphyxié par l’encens, assommé par les cascades de flatteries. Il faut faire extrêmement attention quand on est leader, sinon vous courez à un mortel danger ».

 » C’est très difficile ! « 

« C’est très difficile pour moi. Je suis dans l’obligation d’annoncer une triste nouvelle à nos milliers d’auditeurs. Pour la seconde fois, nous sommes dans l’obligation de suspendre provisoirement Taxi Presse. Comme on l’avait fait pendant les élections législatives, on va essayer de mettre un tout petit peu en berne cette émission, indépendamment de notre volonté. Toutes nos excuses à nos milliers d’auditeurs de cette émission. Pour le moment, Taxi Presse est mise sous éteignoir et on va voir ce que ça va donner dans les jours à venir », a poursuivi Blaiso Elso.

A quand la réouverture? L’on ne saurait le dire. Y aura-t-il vraiment réouverture? L’on le sait encore moins.

Toutefois, il y a lieu de poser sur le tapis, le débat de « la liberté de presse » voire d’expression au Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »