Home / Culture / Togo/Showbiz: Zaga Bambo tacle sévèrement Santrinos Raphael

Togo/Showbiz: Zaga Bambo tacle sévèrement Santrinos Raphael

Partagez ceci :

L’artiste togolais Zaga Bambo, de son précédent nom Démon Lassi n’a guère apprécié les récentes sorties du prince de l’RnB du Togo, Santrinos Raphaël qui a appelé Pikaluz à respecter ses aînés et surtout présenter des excuses à Mic Flammez qu’il a passé tant de temps à clacher.

Dans une vidéo postée sur sa page facebook et reprise sur YouTube, Zaga Bambo est très remonté contre l’étoile du RnB togolais Santrinos Raphaël qui selon lui, s’est pris à son protégé Pikaluz.

 » Santrinos tu es une fleur. Tu es comme un enfant de Pasteur. Continue de chanter tes je t’aime je t’aime… les filles vont kiffer mais ne mets pas ta bouche dans le rap game. Là bas c’est un autre level, reste à l’écart de ça. C’est pour les Lions or toi tu es une fleur. Je t’aime bien mais avec les sorties, tu risques d’avoir des problèmes avec moi. Penses à faire un feat avec Omar B mais ne mets plus ta bouche dans le rap game. Nous nous sommes des enfants de rue. On ne cache pas ce qu’on est sous de fausses apparences de gentils garçons. Et les gens nous kiffent pour ça. Vous, vous faites vos enfants de cœur mais dans le fond vous êtes autre chose. C’est la dernière fois que tu mets ta bouche dans les affaires des rappeur . Tu es là tu dis « moi et mon staff, moi et mon staff..  » . Vous êtes personnes toi et ton staff là. Vous chantez on vous connais un peu ça vous monte sur la tête… Occupez vous à chanter les je t’aime et laissez les Lions faire leurs palabres entre eux… », a en résumé adressé « Mougni blague ô » au « sentimental ».

Par ailleurs l’auteur de « Moussenavivi », annonce son retour à Lomé, au Togo le 17 Août prochain à travers un concert inédit au Palais des Congrès de Lomé.

Pour ce faire, il invite tous ses fans à faire le déplacement pour le soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »