Home / Sports / Togo: weekend de tous les défis pour les sélections togolaises

Togo: weekend de tous les défis pour les sélections togolaises

Partagez ceci :

Le Togo s’oppose ce weekend contre ses voisins. Deux rencontres opposent les deux sélections nationales de football du Togo à celles du Ghana et du Bénin. Un match ce samedi et un autre ce dimanche. Un calendrier assez compact qui a le mérite de mettre assez de suspense entre les Eperviers et leurs voisins immédiats.

Ce samedi d’abord, le premier challenge compte pour les qualificatifs de la CAN U17. La sélection des moins de 17 ans du Togo s’oppose à celle du Ghana dans un match d’une importance capitale. Après leur match amical en ouverture face au Niger (0-0), les Togolais pourront se frayer un chemin vers la qualification en cas de victoire. Sauf qu’en face, il y a un sérieux client, le Ghana un pays fort dans les sélections de jeunes. Loin du pays, les Eperviers U17 affrontent le Ghana ce samedi 08 septembre 2018 au Niger où se jouent les éliminatoires zone UFOA B de la CAN de leur catégorie qui a lieu l’an prochain en Tanzanie. Dimanche dernier les Eperviers U17 ont fait match nul avec le Niger pour le compte de leur première sortie du tournoi qualificatif.

Togo – Bénin, la grosse attraction

Si cette opposition va être suivie ce samedi, celle qui cristallise les attentions reste celle du dimanche. Les séniors du Togo s’opposent à ceux du Bénin. Une rencontre qui rentre dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Un match aux issus incertains au vu de la grande rivalité qui existe entre ces deux pays sur le plan footballistique.

Gonflés au bloc les Eperviers séniors sur leurs propres installations bénéficieront du soutien de leur public ce dimanche. Si les Togolais partent avec la faveur des pronostics, les béninois viendront au stade Municipal de Lomé en conquérants. Surtout qu’ils avaient déjà réussi une victoire face à la Gambie, les Écureuils tenteront un exploit à l’extérieur.

Duel entre deux (2) stars, Sheyi Emmanuel Adebayor d’une part et Stéphane Sessegnon de l’autre, le Togo dernier de son groupe avec zéro point a l’obligation de gagner pour se relancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »