Accueil / Artiste / Top 5 des joueurs africains qui ont rêvé d’une carrière musicale

Top 5 des joueurs africains qui ont rêvé d’une carrière musicale

Partagez ceci :

Ils sont nombreux ces joueurs africains qui ont tenté tant bien que mal d’explorer d’autres secteurs d’activités. Que ce soit l’entrepreneuriat, les affaires ou encore la musique, les exemples ne manquent guère. Voici avec Musicinafrica, un flas-back sur cinq footballeurs africains qui ont tous tenté une incursion dans la musique, au grand étonnement et parfois plaisir des mélomanes du continent.


Kevin Prince Boateng (Ghana)
Grand admirateur de Michael Jackson, Kevin Prince Boateng n’a jamais caché sa passion musicale à ses supporters. Seulement, beaucoup se limitaient à le voir comme un simple mélomane sachant exécuter parfaitement le mythique moonwalk, ignorant ses talents de chanteur.
Le sportif a surpris le monde en faisant paraître son single « King » en 2018, diffusé par le groupe WorldStarHiphop.
L’œuvre du milieu offensif du FC Barcelone totalise plus de 2 000 000 vues sur YouTube.

M’Baye Niang (Sénégal)
L’attaquant sénégalais ne sait pas que marquer des buts et dévorer des espaces sur une surface verte.
C’est dans un studio de musique que M’Baye Niang s’est rendu en 2016, pour enregistrer le titre « L’antidote », en featuring avec le jeune rappeur français Mikamikaz.
En commentaire du morceau sur YouTube, des « Forza Milan », brandis par les supporters du Milan AC, fiers du talent musical de celui qui était alors leur buteur.

https://www.youtube.com/watch?v=7-6Ga1YrGlM
Gyan Assamoah (Ghana)
Ce n’est pas seulement pour le fun que l’ex-capitaine de l’équipe nationale ghanéenne a fait des featurings avec son compatriote Castro sur les titres à succès « African Girls » et « Odo Pa ».
Gyan Assamoah, passionné par l’art, a choisi de s’investir dans l’industrie musicale de son pays le Ghana, en tant que producteur.
Il a dû cependant suspendre cette activité, après la tragique disparition en 2017, de son ami et chanteur Castro qu’il produisait.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=87MSNRfDKEQ
Basile Boli (Côte d’Ivoire)
L’Ivoirien Basile Boli, qui a évolué durant 4 saisons sous les couleurs de l’Olympique de Marseille (1990 – 1994), a enregistré le titre « We’ve got a feeling » en 1991 avec le footballeur anglais Chris Waddle, membre lui aussi de la formation phocéenne.
Dommage que Basile Boli n’ait pas poursuivi l’aventure, se limitant à ce seul single en afropop, salué par de nombreux mélomanes.

https://www.youtube.com/watch?v=4ct5puqTSi0
Gadji Celi (Côte d’Ivoire)
Si pour ceux qui ont précédé la musique n’a été qu’une brève idylle, il y a des footballeurs qui en ont fait leur métier. Gadji Celi est le parfait exemple d’une reconversion réussie dans le domaine musical.
Ancien capitaine de l’Assec et de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, il a opté pour une carrière musicale, se forgeant un style de variété aux couleurs du zouk et de la rumba.
Gadji Celi a aussi été président de l’Union nationale des artistes de Côte d’Ivoire (UNARTCI) et président du conseil d’administration du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA) de 2009 à 2011.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »