Treichville, un pont attire les jeunes en suicide.

Vincent Toh Bi Irié : Préfet d’ABIDJAN

Informé sur les réseaux sociaux que des jeunes se livraient à des plongeons périlleux à partir du premier pilier du Pont De Gaulle à Treichville, nous nous y sommes rendus, accompagné de la Police pour faire un constat de ces jeux mortels et prendre des mesures de prévention et de dissuasion. La protection de la vie des résidents et leur sécurité étant notre priorité, nous ne pouvions rester indifférents à ces pratiques scabreuses.
Ces jeunes effectuent, les samedis et les dimanches après 15h, des plongeons de 14 mètres dans une lagune profonde de 12 mètres, sous les acclamations de leurs amis.

Cette défiance de la mort ne part pas sans conséquences.

Trop d’enfants meurent dans cette lagune, le dernier en date remonte d’il y a 2 semaines.

Jeunes, votre vie est précieuse. Ne tutoyez pas la mort car elle ne fait jamais de compromis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *