Accueil / A la Une / Tshisekedi et N’guesso, ensemble pour la construction d’un pont reliant Kinshasa à Brazza

Tshisekedi et N’guesso, ensemble pour la construction d’un pont reliant Kinshasa à Brazza

Partagez ceci :

Les travaux de construction du pont visant à relier Kinshasa à Brazzaville va démarrer en 2020. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée par le président de la BAD Akinwumi Adesina après sa visite de travail à Oyo (nord du Congo).

En 2020 le trafic routier comme ferroviaire sera plus fluide par la construction du pont route-rail, reliant Brazzaville à Kinshasa.

Selon le président de la BAD Akinwumi Adesina: “les travaux vont démarrer en août 2020. On est vraiment très précis, nous avons conclu de faire le financement du pont-route rail qui va lier Kinshasa à Brazzaville avec un montant total de 550 millions de dollars (…). Et la BAD contribuera à hauteur de 210 millions de dollars (plus de 167 millions d’euros)”.

En effet, le fleuve de Congo, large de 4km sépare Brazzaville, capitale de la République du Congo et Kinshasa et celle de la République démocratique du Congo. Pour faciliter le passage aux populations des deux rives, les autorités des deux Congo avaient lancé le projet depuis l’ère de l’ancien président Mobutu.

A en croire Africanews, les deux pays avaient annoncé en Novembre dernier la signature d’un accord pour la construction du pont après plusieurs faux départs.

Un pont, qui selon les dernières données, sera localisé à Maluku, situé à une soixantaine de kilomètres en amont de Brazzaville et de Kinshasa avec pour atouts, l’implantation des zones économiques spéciales de part et d’autre en perspective, renseigne notre source.

De plus, sa position géographique semble bien adaptée au développement du transport multimodal.

“Je salue l’effort et le leadership du président Denis Sassou Nguesso (du Congo-Brazzaville) et de Félix Tshisekedi (de la République démocratique du Congo). Leur volonté politique est très forte pour la réalisation de ce projet”, a dit M. Adesina.

A en croire les initiateurs, ce pont qui sera d’un côté un atout touristique boostera également l’économie des deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »