Home / Africa top success / Tunisie: dix députés de l’UPL démissionnaires du bloc parlementaire

Tunisie: dix députés de l’UPL démissionnaires du bloc parlementaire

Partagez ceci :

On dit souvent « Laisser la politique à ceux qui la font ». Dans bien des pays, des dissidences dans des partis font monnaie-courante, et certains militants font contre mauvaise fortune bon cœur. Arriver aux sommets de ses ambitions, c’est bien, mais le demeurer reste utopique, ou du moins dans certains cas, avec des citoyens simples qui deviennent au fil du temps des députés au sein des assemblées populaires, des élus au niveau des collectivités locales, notamment les assemblées populaires communales et de wilaya (APC et APW).

En Tunisie, pays maghrébin dont « Révolution » n’est point un vain mot, où les tunisiens se sont sacrifiés pour arriver à une démocratie, en arrivant d’abord à destituer l’ex-président du trône après plus de 25 ans de règne.  Mais des dissidences dans des partis politiques les plus connus et suivis font que des députés décident de se retirer soit de leurs partis respectifs ou bien des institutions de l’état.

L’exemple du parti de l’UPL (Union patriotique libre), où le député F.Tarek aurait annoncé mardi dernier (Avant-hier) que pas moins de dix (10) députés de son parti politique auraient présenté leurs démissions du bloc parlementaire citée « La coalition nationale ». La raison avancée est liée au fait que leur parti (UPL) avait fait fusion avec le parti majoritaire, Nidaa Tounis.

Selon le responsable en question, ce nombre de démissionnaires pourrait s’accroitre, où ça parle aussi de quatre (04) autres députés qui jetteraient l’éponge de ce parti dans un futur proche. Ainsi donc, on affirme que la demande d’adhésion au bloc parlementaire de parti « N.T » se fera après cinq (05) jours conformément à la loi. C’est dire en tous les cas que des militants de partis politiques n’y voient aucun inconvénient de se retirer d’une instance, quand ils veulent et lorsque  cela le nécessite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »