Umalis Group
Home / A la Une / Tunisie: en prison, le candidat Karoui bat campagne par procuration

Tunisie: en prison, le candidat Karoui bat campagne par procuration

Partagez ceci :

Arrêté vendredi 23 août pour « blanchiment d’argent », le candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui est depuis incarcéré à la prison de la Mornaguia. Alors que la campagne électorale bat son plein, son épouse et des militants du parti assurent les meetings et conférences de presse qu’il ne peut honorer. « Il n’est pas avec nous aujourd’hui mais il est présent dans tous les cœurs », a plaidé avec émotion son épouse, Salwa Smaoui, lors du premier meeting de campagne du parti de Nabil Karoui, publicitaire et homme des médias controversé.

Discrète et sobre, cette quinquagénaire cadre de Microsoft n’est pas dans les instances du parti de son époux, Qalb Tounes (le cœur de la Tunisie), mais elle a été ovationnée dans une salle comble dans la ville minière de Gafsa, dont elle est originaire.

« Nous allons faire la fête, mais il y a un peu de tristesse – car je ne suis pas à ma place ici, c’est la place de Nabil ! », a-t-elle lancé, entourée d’anciens piliers du parti présidentiel Nidaa Tounes.

La justice tunisienne a rejeté mardi en appel une demande de libération de M. Karoui, mais sa candidature à la présidentielle reste valide.

Il est détenu à 20 km de Tunis, à la prison de la Mornaguia, ce qui n’empêche pas son équipe de campagne de continuer à sillonner le pays, et communiquer sur les réseaux sociaux.

Les partisans de Nabil Karoui soulignent que cette arrestation est entachée d’irrégularités, accusant son rival, le chef du gouvernement Youssef Chahed, d’en être l’instigateur, ce que ce dernier a démenti.

Traduction »