Accueil / A la Une / Tunisie : le président Kaïs Saïed lâché par ses soutiens ?
Kaïs Saïed

Tunisie : le président Kaïs Saïed lâché par ses soutiens ?

Partagez ceci :

La décision du président Kaïs Saïed de se passer du Parlement pour une durée indéterminée et de légiférer désormais par décrets, passe mal au sein de la classe politique tunisienne. Un fait surprenant, c’est la volte-face de personnalités politiques qui soutenaient jusqu’ici le président dans ses décisions.

C’est le cas notamment de Mohamed Abbou, fondateur du parti dit « du courant démocrate », un ancien ministre figure de la lutte anti-corruption.

Ce dernier parle désormais lui aussi « d’accaparement des pouvoirs » par Kaïs Saïed.

Quatre partis de la gauche et du centre se sont aussi fédérés pour exprimer leur rejet des mesures présidentielles et soutenir que Kaïs Saïed a, selon eux, perdu toute légitimité.

En étendant largement ses pouvoirs, Kaïs Saïed s’est mis davantage à dos ses détracteurs à commencer par le parti islamiste Ennahdha. 

Premier parti de l’Assemblée avant son gel, celui-ci continue donc de dénoncer ce qu’il appelle le « coup d’État » de Kaïs Saïed.

Par la voix de son chef Rached Ghannouchi, il invite à la « lutte pacifique » contre ce qu’il qualifie de « pouvoir absolu d’un seul homme ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »