Accueil / A la Une / Tunisie : l’opposition proteste contre la mainmise de Kaïs Saïed sur le pouvoir

Tunisie : l’opposition proteste contre la mainmise de Kaïs Saïed sur le pouvoir

Partagez ceci :

À l’approche d’un référendum le 25 juillet sur une nouvelle Constitution, l’opposition se dresse sur le chemin du président Kaïs Saïed, qu’elle taxe de dictateur et d’obscurantiste.

Le Front de salut national, une coalition de partis d’opposition, a appelé ce dimanche 19 juin à Tunis, à une nouvelle marche contre la « mainmise » du président Kaïs Saïed sur le pouvoir.

Devant le théâtre national de Tunis, renseigne RFI, ils sont plus d’un millier à scander « Dégage ! » à l’adresse du président Kaïs Saïed.

« Les mesures décrétées par Kaïs Saïed sont celles d’un dictateur, d’un obscurantiste. Même Bourguiba et Ben Ali n’ont pas fait tout ce qu’il a fait. Les institutions de l’État se sont complètement effondrées », dénonce un manifestant, au micro de RFI.

« Le peuple l’a élu, mais lui l’a trompé et trahi. Il a trahi le peuple tunisien », peste un quinquagénaire, qui n’aurait jamais imaginé que le président qu’il a élu irait jusqu’à geler le Parlement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »