Accueil / Variole du singe : 5 cas en Afrique, 7 personnes décédées hors d’Afrique

Variole du singe : 5 cas en Afrique, 7 personnes décédées hors d’Afrique

Partagez ceci :

Deux patients contaminés de la variole du singe en Espagne et au Brésil en sont morts, comme annoncé ce vendredi 29 juillet, portant au total à sept le nombre de décès enregistrés dans le monde depuis le mois de mai. Sur le continent africain où la maladie a été détectée pour la première fois chez l’homme en 1970, on recense les cinq premiers cas.

Selon l’AFP, Le patient porteur de la variole au Brésil est décédé jeudi à Belo Horizonte, dans le sud-est du pays. « Il est important de souligner qu’il avait des comorbidités graves, pour ne pas susciter de panique dans la population. La mortalité [liée à cette maladie] demeure très basse », a indiqué le secrétaire à la Santé du Minas Gerais, Fábio Baccheretti, qui a expliqué que le patient suivait un traitement contre le cancer.

Le ministère de la Santé en Espagne a annoncé ce vendredi le premier décès d’un patient contaminé par cette maladie. Plus de 4 250 cas de variole du singe ont été recensés en Espagne, c’est le pays qui compte le plus de cas dans le monde.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déclenché depuis le 24 juillet le plus haut niveau d’alerte notamment, l’Urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), en vue de renforcer la lutte contre la variole du singe, également appelée orthopoxvirose simienne.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »