Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Victime des inondations, le Nigeria accuse le Cameroun d’en être la cause  
Houses are seen submerged in flood waters in Lokoja, Nigeria October 13, 2022. REUTERS/Afolabi Sotunde

Victime des inondations, le Nigeria accuse le Cameroun d’en être la cause  

Partagez ceci :

Le Nigeria traverse de moments difficiles. Depuis la mi-octobre, le pays subit de graves inondations. En quelques semaines seulement, les inondations ont fait au moins 500 morts et des millions de personnes déplacées.

Le bilan officiel fait état d’environ 500 morts et  1,4 million de déplacés et de près de 200 000 maisons  détruites. Selon les ONG humanitaires, il s’agit de la catastrophe la  plus dévastatrice qu’a connue le pays depuis près de dix ans.

Si le Nigeria pleure ses habitants, il pense que la faute vient d’ailleurs. Elle serait due, selon les autorités nigérianes,  à une pluviométrie abondante. Et surtout elle serait la conséquence logique  de l’ouverture du barrage hydroélectrique de Lagdo.  Un ouvrage situé au Cameroun, en amont du fleuve Bénoué, que les deux pays ont en partage.

Cette opération a libéré,  selon les informations officielles,  des millions de mètres cubes d’eau, qui ont débordé du lit  du fleuve pour inonder de vastes plaines cultivées ainsi que des villages et des villes aussi bien du côté camerounais que du côté nigérian.

Ce n’est pas la première fois que cette pratique cause des morts du coté du Nigeria. En 2012 déjà, l’ouverture du barrage à la suite de fortes pluies avait provoqué des inondations spectaculaires, faisant au moins 14 morts au Cameroun et 30 morts au Nigeria, où elles avaient contraint 120 000 personnes à se déplacer. Mais cette fois les conséquences sont plus graves. Des alertes ont été données dans pas moins de six États fédérés, tous situés sur le cours du fleuve Niger et son affluent, le Bénoué.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »