Umalis Group
Home / A la Une / Violences policières au Nigéria : le président Buhari brise enfin le silence

Violences policières au Nigéria : le président Buhari brise enfin le silence

Partagez ceci :

Le président nigérian Muhamadou Buhari s’est enfin prononcé sur la répression sanglante de la contestation dans son pays. Ce jeudi 22 octobre, il a donné son opinion sur la crise qui s’installe dans son pays.

« J’ai été très clair sur le fait que la dissolution de la brigade SARS s’inscrit dans notre engagement à mettre en œuvre une réforme étendue de la police. Malheureusement, la vitesse à laquelle cette décision a été prise, semble avoir été assimilée à de la faiblesse », a-t-il indiqué en réitérant ses promesses de réformes.

A l’endroit des manifestants, le président Buhari appelle à la résistance. « Je demande aux protestataires de résister à la tentation d’être utilisés par des éléments subversifs, pour causer le chaos et mettre à mal notre jeune démocratie. Agir de la sorte sera considéré comme une tentative pour saper la sécurité nationale et l’ordre légal. Ceci ne sera pas toléré ».

« Nous vous remercions, mais attendez d’avoir tous les éléments en main avant de prendre position et de faire des déclarations hâtives », lance le président Buhari en direction de la communauté internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »