Home / A la Une / « Vous faites comme si vous ne voyez pas ce qui se passe en Côte-d’Ivoire », Soro à Faure

« Vous faites comme si vous ne voyez pas ce qui se passe en Côte-d’Ivoire », Soro à Faure

Partagez ceci :

Le samedi 12 octobre dernier, l’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro a pris part à Valence en Espagne, à un événement qu’il a baptisé « Crush Party ». Entre autres questions abordées devant ses militants, Soro a affirmé ses inquiétude par rapport au déroulement de la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Interrogé par ses militants sur l’organisation de la présidentielle de 2020 en Côte-d’Ivoire, Soro s’est dit extrêmement inquiet pour la paix dans son pays, en ce qui concerne la crédibilité de la CEI (Commission Électorale Indépendante).

« Je suis extrêmement inquiet pour la Côte d’Ivoire. Parce que généralement en Afrique, les guerres partent des élections mal organisées. C’est pourquoi la CEI est un instrument stratégique capital pour la paix dans nos pays…» a-t-il déclaré.

Soro a donc saisi l’occasion pour appeler les présidents de la sous région dont Faure Gnassingbé d’agir maintenant afin de ne pas jouer après, au médecin après la mort. Le même message a été adressé à la France.

Pour Guillaume Soro, « La CEI contient les gènes de la déflagration de la Côte-d’Ivoire, parce qu’elle n’est pas consensuelle. »

L’ancien premier ministre soutient que l’actuel président ivoirien a mis en place une commission « partisane ».

« Alassane et son gouvernement ont mis en place de façon unilatérale, une CEI partisane et parcellaire non consensuelle », a fustigé Soro.

Et de poursuivre : « La CEI actuelle, telle qu’elle est mise en place, contient en son sein les germes d’une déflagration future, et les chefs d’Etat de la sous-région font comme s’ils ne voient pas. L’Union Européenne, Macron en France font comme s’ils ne voient pas. Les présidents africains de la sous-région, Macky Sall, Akufo Addo, Faure Gnassingbé, Roch Kaboré, IBK, Georges Weah …, vous faites comme si vous ne voyez pas que ça ne va pas en Côte d’Ivoire. Issouffou, toi tu as fait une bonne déclaration à Niamey, mais il faut continuer. C’est maintenant qu’il faut dire à Alassane que la CEI doit être consensuelle ».

Reste à savoir si l’appel de Soro sera entendu !

Traduction »