Home / A la Une / Xénophobie en Afrique du Sud: les ressortissants nigérians rentrent chez eux

Xénophobie en Afrique du Sud: les ressortissants nigérians rentrent chez eux

Partagez ceci :

Telle une promesse, certains ressortissants nigérians résidant en Afrique du Sud s’apprêtent à retourner au bercail. Après l’annonce de mise à disposition d’un vol retour pour citoyen, faite par le président Buhari, près de 600 nigérians ont déclaré leur intérêt à quitter le pays de Nelson Mandela.


Cet intérêt est plus accru depuis la vague de violences anti-migrant dans la capitale sud-africaine.

Selon les précisions du Consul général du Nigeria à Johannesburg, Godwin Adamu, tel que rapporté par Africanews, une liste a été ouverte pour recenser les Nigérians qui souhaitent entrer au bercail, mais aussi tous ceux dont les entreprises ont été pillées.

L’opération de rapatriement devrait, d’après notre source, débuter ce mercredi et ne prend pas en compte les Nigérians incarcérés dans les prisons sud-africaines.

« La compagnie aérienne Air Peace commencera l‘évacuation mercredi avec les 320 premiers », a indiqué le Consul.

Le président Muhammadu Buhari serait attendu fin septembre en Afrique du Sud pour une rencontre avec son homologue Cyril Ramaphosa sur la question qui pour l’heure secoue tous les pays africains.

Démarrées il y a quelques semaines, les violences xénophobes ont fait plus d’une dizaine de victimes, d’arrestations et de dégâts matériels tant en Afrique du Sud et dans les autres pays comme la RDC, le Nigeria ou encore la Zambie où les citoyens ont riposté en représailles aux violences de Joburg.

Traduction »