Home / A la Une / Yennayer 2971 : les Berbères célèbrent le nouvel an amazigh

Yennayer 2971 : les Berbères célèbrent le nouvel an amazigh

Partagez ceci :

Les Berbères en fête. Selon les pays d’Afrique du Nord, Yennayer est célébré le 12 ou le 13 janvier. Il s’agit du premier jour du calendrier julien, un calendrier utilisé depuis l’Antiquité romaine par les Berbères.

Yennayer est une fête traditionnelle répandue à travers toutes les régions du Maroc et de l’Algérie, où elle est considérée comme une célébration nationale. Cette journée est d’ailleurs fériée, chômée et payée depuis le 12 janvier 2018 en Algérie. Un pays qui, selon Francetvinfo, compte plus de dix millions de Berbérophones, soit environ un quart de la population.

Célébration grandiose

Cette journée de fête est un moment important. Un jour au cours duquel les familles partagent traditionnellement un repas copieux à base de légumes secs, de couscous avec de la volaille pour symboliser l’abondance de l’année qui s’ouvre. D’autres sacrifient une volaille par membre de la famille.

C’est un moment important pour les Berbères. Egalement appelés Amazighs, ils représentent plus de 80% de la population du Maghreb et la plupart d’entre eux parlent désormais des dialectes arabes. Selon tunisie.co, les Imazighen sont environ 45 millions répartis entre l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, le Mali, l’Egypte, le Niger et les Iles Canaries. Les Berbères sont estimés à 3% de la population en Tunisie, contre 25 à 30% en Algérie et 40 à 50% au Maroc.

Le calendrier des Imazighen, bien ancien, est basé à la fois sur les changements de saisons et les différents cycles de la végétation qui déterminent les moments cruciaux pour l’agriculture, et sur les positionnements des astres comme la Lune et le Soleil.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »